Mr. Mandjou KAKE

Directeur Général de la Coordination des Aides Extérieures

 

CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

Article 1er: Sous l’autorité du Ministre de la Coopération et de !’Intégration Africaine, la Direction Générale de la Coordination des Aides Extérieures a pour mission, d’assurer la coordination de l’aide au développement et d’en assurer le suivi.

A ce titre, elle est particulièrement chargée :

  • de participer aux travaux du dispositif de dialogue entre le Gouvernement et les partenaires au développement sur l’ensemble des questions liées à l’aide publique au développement;
  • de développer et promouvoir les outils de gestion et de coordination de l’aide; de mettre en place et de gérer le système d’informations sur les aides extérieures;

d’élaborer le rapport annuel sur la coopération au développement   en collaboration avec les services techniques concernés;

  • de préparer les fiches et tableaux de bord sur l’aide extérieure;
  • d’élaborer et d’actualiser périodiquement le manuel sur le profil des donateurs;
  • d’assurer le suivi de la mise en œuvre des recommandations issues des conférences internationales sur l’aide au développement;
  • de fournir aux utilisateurs les informations relatives à l’utilisation de l’aide;

d’élaborer le document de politique nationale de l’aide et de son manuel de procédures;

  • de mettre en place un système de suivi et d’évaluation de l’aide internationale en collaboration avec les structures concernées;

de vulgariser les principes directeurs de la déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide, du plan d’action d’Accra, des déclarations de Busan et de Mexico ainsi que les déclarations futures sur l’efficacité de l’aide; .

 de s’assurer de la bonne gestion des aides en nature faites à l’Etat guinéen;

de veiller au recouvrement des fonds de contrepartie relatif aux dons extérieures et à

leurs bonnes utilisations;

de participer aux rencontres sous régionales, régionales et internationales traitant des questions d’aide au développement.

Article 2 : La Direction Générale de la Coordination des Aides Extérieures est dirigée par un Directeur Général nommé par Décret du Président de la République sur proposition du Ministre de la Coopération et de l’intégration Africaine.

Le Directeur Général dirige, coordonne, anime et contrôle l’ensemble des activités de la Direction.

Article 3 : Le Directeur Général est assisté d’un Directeur Général Adjoint nommé dans les mêmes conditions que lui et qui le remplace en cas d’absence ou d’empêchement.

Le Directeur Général Adjoint est particulièrement chargé:

d’assister le Directeur Général      dans la coordination, l’animation et le contrôle des activités de la Direction;

de superviser l’élaboration des programmes et rapports d’activités de la Direction;

de veiller à la bonne gestion des moyens humains, matériels, équipements, fournitures et autres consommables mis à la disposition de la Direction;

d’exécuter toutes autres tâches spécifiques qui lui sont confiées par le Directeur Général dans le cadre du service.

CHAPITRE II: ORGANISATION

Article 4 : Pour accomplir sa mission, la Direction Générale de la Coordination des Aides Extérieures comprend :

une Direction Politique et Efficacité de l’Aide; une Direction Système d’information sur l’Aide; une Direction Gestion des Aides en Nature.

Article 5: Les Directions Techniques, de niveau hiérarchique équivalent à celui d’une Division de l’Administration centrale sont chargées de la coordination et de la supervision des activités des services relevant d’elles.

 

Article 6 : La Direction Politique et Efficacité de l’Aide comprend:

un Service Politique de l’ Aide; un Service Efficacité de l’Aide; un Service Partenariat Innovant.

Article 7 : Les Services sont de niveau hiérarchique équivalent à celui d’une section de l’Administration Centrale.

 Article 8 : Le Service Politique de l’ Aide est chargé :

de préparer le document de politique nationale de l’aide et son manuel de procédures et de procéder à leur vulgarisation;

 de suivre les tendances globales de l’aide au développement;

de préparer la participation de la Direction aux travaux du dispositif de dialogue entre le Gouvernement et les partenaires au développement sur l’ensemble  des questions liées à l’aide publique au développement ;

de préparer la participation de la Direction aux missions de prospection et d’échange d’expériences en matière de coordination de l’aide.

Article 9 : Le Service Efficacité de l’Aide est chargé :

de s’assurer de la prise en compte des stratégies nationales de Développement par les partenaires;

de s’assurer du respect des procédures de coordination et de gestion des aides.

Article 10 : Le Service Partenariat Innovant est chargé :

d’assurer le suivi de la mise en œuvre des mesures relatives à l’opérationnalisation des mécanismes de financement innovant ;

de stimuler le financement des projets et programmes de développement à partir des sources de financement innovants ;

de rechercher les sources de financement adaptées aux conditions des institutions ;

de participer aux missions de prospection et d’échange d’expérience en matière de coordination de l’aide ;

de promouvoir le développement de la micro- finance.

Article 11 : La Direction Système <l’Information sur l’Aide comprend: un Service Base de Données ;

un Service Suivi et Evaluation.

Article 12 : Le Service base de données est chargé :

de collecter, de traiter et de diffuser les données sur l’aide extérieure;

de préparer et/ou actualiser périodiquement le manuel sur le profil des donateurs; d’assurer la gestion du site web de la Direction.

Article 13 : Le Service Suivi et Evaluation de l’aide est chargé :

d’assurer le suivi de la mise en œuvre des programmes et projets d’ aide;

d’organiser des missions de suivi des programmes et projets d’aide et d ‘en produire les rapports;

de mettre en place et de gérer la base de données sur les aides ;

de produire les rapports d’évaluation et de procéder à leur diffusion.

 

Article 14: La Direction Gestion des Aides en Nature comprend:

un Service Réception et Distribution; un Service Comptabilité;

un Service Entretien du Parc Automobile.

 Article 15 : Le Service Réception et Distribution est chargé:

d’accomplir les formalités administratives liées à l’exonération et à l’enlèvement des aides en nature;

 de recevoir et d’assurer les opérations de transit et d’entreposage des aides en nature; de préparer les cérémonies de remise officielle des aides en nature et en assurer la distribution;

de tenir à jour les statistiques relatives aux aides en nature; de produire les rapports sur l’utilisation des aides en nature.

 Article 16 : Le Service Comptabilité est chargé :

de tenir la comptabilité sur les aides en nature;

d’ouvrir les comptes des Fonds de contrepartie et de suivre leur mobilisation/utilisation;

d’assurer le suivi du règlement des factures des prestations de services de

consignation, de manutention, de transit et d’entreposage;

de procéder au rapprochement des écritures portant sur la situation des fonds de contrepartie des aides en nature en collaboration  avec le Ministère de l’Economie et des Finances et la BCRG.

d’informer les donateurs sur la situation des fonds de contrepartie.

 Article 17: Le Service Entretien du Parc Automobile est chargé d’entretenir et de réparer les véhicules d’assistance technique et ceux du Département.